L’assurance scolaire est-elle obligatoire pour les élèves ? Quelle garantie peut-elle offrir ? Que faire en cas d’accident ? Vous trouverez les réponses à ces questions à travers les lignes suivantes.

Une assurance scolaire est-elle obligatoire ?

L’assurance scolaire peut être facultative sur les activités scolaires obligatoires. Ces activités entrent généralement dans le temps scolaire des enfants. En outre, une souscription est toujours fortement recommandée par les responsables du ministère. D’un autre côté, l’assurance est obligatoire pour les activités scolaires facultatives. Vous pouvez prendre comme exemple une classe découverte ou une visite d’un musée. Notez que ces points concernent uniquement les écoles publiques. Les établissements privés fixent eux-mêmes les conditions pour l’assurance scolaire.

Quelle garantie pour une assurance scolaire ?

L’assurance scolaire offre normalement deux types de garanties. Il y a en premier lieu la garantie responsabilité civile qui concerne les dommages causés par un enfant sur autrui. Il y a ensuite la garantie individuelle accident. Celle-ci couvre les dommages corporels subis par un élève, peu importe la situation. Notez que votre assureur peut vous proposer différents types d’assurance. Ainsi, vous avez le choix entre une assurance scolaire et une assurance scolaire et périscolaire.

Qu’en est-il de la souscription ?

Il est plus prudent de vous informer auprès de votre assureur avant de souscrire à une assurance pour votre enfant. Cela vous permettra de savoir si votre enfant est déjà couvert par un autre assureur ou pas. Notez que vous pouvez passer par une association de parents d’élèves pour souscrire à une assurance scolaire. Cela peut se faire si vous n’avez pas le temps de faire des va-et-vient. Le prix de la souscription dépend de la compagnie d’assurance que vous choisirez.

Que faire si votre enfant se blesse au cours d’un accident ?

Votre enfant s’est blessé dans l’accident ? La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) vous conseille de recueillir le maximum d’informations. Vous devez au moins connaitre les circonstances de l’accident. Demandez aussi un certificat médical concernant la nature des blessures auprès d’un médecin. Vous devez déclarer l’accident pendant les 5 jours qui suivront l’accident auprès de l’assureur. Pensez à bien conserver les décomptes de remboursement que vous obtiendrez de la part de la sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.