Avoir une habitation pour soi est un luxe, mais l’assurer est encore une autre chose. Ainsi, dans ce volet, nous allons aborder les différents types d’assurances à prévoir lorsque vous achetez un bien immobilier.

1. L’assurance prêt immobilier

Il s’agit d’une couverture financière exigée par la banque pour pouvoir se souscrire à un prêt immobilier. Si la loi n’impose pas ce type d’assurance, les établissements financiers quant à eux vont vous demander d’en avoir une. Le tarif pour une assurance prêt immobilier est de l’ordre de 0,04 à 0,65 % du capital emprunté. En outre, le coût d’une assurance de prêt immobilier varie en fonction de certains paramètres, dont l’âge de l’emprunteur, le risque encouru, le capital emprunté, le caractère fumeurs de l’emprunteur ainsi que la durée de remboursement.

2. L’assurance habitation

L’assurance logement correspond à la couverture de vos dépenses. Entre autres, ce type d’assurance permet de protéger la valeur de votre habitation et vos biens. Elle intervient en cas de dommages accidentels ou imprévus. Bien que la législation ne vous exige pas d’octroyer une assurance habitation, cela reste quand même utile pour le propriétaire. Si par malheur un sinistre survient, vous serez seul pour prendre en charge tous les frais de restauration. Le tarif d’une assurance habitation pour appartement tourne autour de 225 euros par an, tandis que celle d’une maison coûte environ 370 euros l’annuel. Parmi les garanties que vous pouvez avoir grâce à une assurance logement, il y a l’incendie, l’explosion, le vandalisme, le cambriolage, les intempéries, les catastrophes naturelles, la protection juridique ou encore la garantie de responsabilité civile.

3. L’assurance lors de la construction

Selon la loi en vigueur, il est impératif que chaque propriétaire de bien immobilier adhère à une assurance dommages-ouvrage avant le début des travaux de construction. Cette assurance d’une durée de 10 ans offre au propriétaire une garantie en cas de malfaçon. Dans le cas où vous ne vous souscrivez pas à une assurance construction, vous pouvez risquer 10 jours de prison ferme et une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros. Le prix de ce genre d’assurance varie en fonction du type de construction. Pour la construction d’un logement individuel, le tarif de l’assurance est compris entre 3 950 et 5 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.